Le saviez-vous ?

L'Espace Emploi Formation devient Agri'recrute!

L’Espace Emploi Formation s’élargit cette année à 13 partenaires et devient Agri’recrute.

Retrouvez-nous toujours dans le Pavillon 4 pour parler emploi et formation

Aujourd’hui l’agriculture, le para-agricole et l’Agroéquipement forment et recrutent !!!

Le nombre de postes proposés par le monde agricole et ses nombreuses filières dont celle du machinisme et de l’agroéquipement ne cesse d’augmenter. C’est dans ce contexte que l’espace AGRI’RECRUTE dédié aux métiers et à la formation vient s’inscrire au Salon International de l’Agriculture 2018.

La vocation de l’espace est d’apporter aux visiteurs du salon toutes les informations en un lieu unique: métiers agricoles et de l’Agroéquipement, formations pour les jeunes et les adultes, offres d’emploi, orientation vers les dispositifs financés par la formation professionnelle, tant pour les salariés et exploitants agricoles employeurs ou non de main-d’œuvre, que pour les demandeurs d’emploi ou les jeunes en poursuite d’études.

 

Afin de faire découvrir aux visiteurs les nombreux métiers et formations que peut proposer l’agriculture, l’ANEFA, l’APECITA, l’APREFA, l’APRODEMA, le CNEAP, CFE-CGC AGRO, le FAFSEA, FGTA-FO, la FNSEA, les JA, l’UNMFR, l’UNREP et VIVEA seront présents eu sein de l’espace AGRI’RECRUTE et  animeront tout au long du salon une agora de 45 m².

Partout en France, l’Agriculture recrute 50 000 salariés

Dans un contexte de tension sur le marché de l’emploi, les métiers de l’Agriculture rencontrent des difficultés à recruter. 50 000 emplois salariés sont à pourvoir dans les différentes filières. Car dans le secteur agricole, l’emploi salarié se développe. Les dernières statistiques, établies entre 2012 et 2013, montrent une hausse de + 1,9 des effectifs salariés relevant du régime agricole. Avoisinant 700 000 postes en France, l’emploi salarié progresse dans tous les secteurs : + 2,2 % dans le secteur exploitation culture-élevage, + 3,8 %, dans le secteur coopératif, + 0,2% dans les organismes de services et + 2,6 % dans les autres secteurs. Loin des stéréotypes, les métiers agricoles évoluent. Le secteur offre aujourd’hui une large palette de plus de 90 métiers. Sur l’ensemble du territoire, les exemples de métiers porteurs ne manquent pas.

LE MARAÎCHAGE a développé de nouvelles fonctions comme la logistique, l’automatisation ou l’élaboration de stratégies commerciales nécessitant de nouvelles compétences techniques et organisationnelles.

LA VITICULTURE misant sur l’innovation pour maintenir la France au rang de 1er producteur de vin au monde, réinvente, elle aussi, ses métiers. La filière recherche, par exemple, des agents viticoles polyvalents vigne et chai.

L’ÉLEVAGE (bovin, porcin, ovin…) a enregistré une hausse de 50 % du nombre de salariés employés dans l’année. Le secteur propose des postes d’agents d’élevage, notamment en Bretagne, dans les Pays de la Loire ou en Normandie.

L’AGROÉQUIPEMENT annonce 5000 emplois à pourvoir dont 90% en CDI, notamment des professionnels de l’entretien des machines agricoles.

Un système éducatif et de formation professionnelle aux avant-postes

Les premiers signes de la pénurie de candidats aux métiers de l’Agriculture se détectent dans les filières de la formation. Les acteurs de l’enseignement agricole alertent, eux aussi, sur le manque de candidats recensés à ce stade. La rentrée 2013 a compté 68 677 nouvelles recrues portant à 450 000 les élèves, étudiants, apprentis, stagiaires de la formation continue, l’enseignement agricole.

Pourtant, avec sa grande diversité de parcours – de la 4ème au doctorat – et ses voies multiples – formation initiale dont l’apprentissage et formation continue dont le contrat de professionnalisation – , la formation agricole agricole est une véritable porte ouverte sur l’emploi. Du jeune qui s’épanouit dans des tâches manuelles proches de la nature, des animaux et de la mécanique, à celui qui a la possibilité de devenir ingénieur ou architecte paysagiste, chacun peut trouver sa place en agriculture.

Résolument engagé dans la poursuite de la modernisation, vers un modèle fondé sur des pratiques respectueuses de l’environnement, l’enseignement innove sans cesse pour préparer aux nouveaux métiers agricoles. Et les résultats sont éloquents. La formation initiale affiche des taux nets d’emploi remarquables : 85,6% pour l’enseignement technique agricole, dont 86,4% pour les baccalauréats professionnels (Bac Pro) et même 93,4% pour les brevets de technicien supérieur agricole (BTSA).

Saviez-vous qu’en ce qui concerne le contrat de professionnalisation jeunes ou adultes, le secteur où le taux d’insertion dans l’emploi est le plus élevé 6 mois  après la sortie est l’agriculture (taux d’insertion de 85%) !

 

Sur l’Espace Emploi-Formation, le monde agricole est en campagne

Réunis au Salon de l’Agriculture, 8 acteurs de la filière agricole se mobilisent au sein de l’Espace Emploi-Formation pour faire découvrir au public les opportunités de formation et d’emploi offertes par l’Agriculture.

Mentions légales | Contact

© 2015 Espace Emploi - Formation